PULSARS – Gabriella Gordillo


2012-13, Expositions, Résidences

du 16 mai au 22 juin 2013

PULSARS – Gabriella Gordillo

16/05/13 – 22/06/13

Le travail que nous présente Gabriela Gordillo est l’enregistrement sonore d’une action cyclique qui évolue à travers le temps. Elle porte un regard sur le temps où chaque moment est un instant nouveau et différent.

Cette pièce est inspirée des pulsars. Les pulsars sont des étoiles à neutrons dont les impulsions sont espacées de façon régulière et qui émettent une radiation périodique. L’effet de pulsion n’est pas dû à un simple changement d’intensité, mais à la période de rotation de son mouvement cyclique. En tournant à leur propre fréquence (des millions de fois par seconde), ils ont leur propre échelle de temps. En deux secondes à la vélocité d’une étoile pulsar, une civilisation humaine pourrait être réduite à néant.

Dans l’installation que présente l’artiste, la pulsion est déterminée par une goutte d’eau qui chute dans un contenant où le son est gravé à l’aide d’un microphone de contact. Chaque émission sonore est intégrée en boucle par un logiciel qui garde et reproduit systématiquement chaque son de manière synchronisé, simulant un son unique fait de l’ensemble des gouttes d’eau. La pulsion constante établit une structure qui peut être brisée par l’interaction du visiteur. La proximité de celui-ci change la distribution dans l’espace des sons enregistrés et crée une nouvelle composition asymétrique, qui révèle la multiplicité contenue dans la boucle sonore. Ici, la goutte est une simulation d’instant. Ce qui semble être un mécanisme monotone est regardé comme un renouveau continuel : il revient toujours au début, et reste dans le présent.

Gabriela Gordillo vit et travaille à Mexico où elle a fait des études au  Centro de Diseno, Cine y Television. En 2011 elle a participé au festival des arts numériques et vidéo, Transitio_MX.

http://gabrielagordillo.net/